Témoignages

C’est la Semaine des volontaires du 3 au 11 mars, donc le moment idéal pour quelques volontaires de Merhaba d’exprimer leur engagement. Le troisième volontiers à la parole, Younes, parle de son engagement, de ses motivations et de ce que Merhaba signifie pour lui. " L'ambiance de travail et l'engagement des collaborateurs de Merhaba sautent aux yeux. "
Lire la suite
Lozano: "Du plus loin qu'il m'en souvienne, je ne me suis jamais complètement senti à l'aise dans la communauté. J'aimais aller à l'école et j'étais le seul à ramener de bons résultats. Je n'avais pas autant de petites amies que les autres, je ne m'intéressais pas aux bagnoles, j'ai poursuivi mes études, je n'allais jamais au café avec les hommes. On me demandait souvent : "dis, tu serais pas un peu pédé, toi ?" Ce à quoi je répondais toujours sans hésiter par la négative."
Lire la suite
"Je m'appelle Kezban et je suis la preuve vivante que les stéréotypes et les préjugés, c'est que des conneries. Je suis une lesbienne turque, et là encore, je démens le cliché de la brebis égarée qu'il faut sauver. J'aime rire, je croque la vie à pleines dents, et surtout, je refuse de me laisser dicter mon comportement. Pour une femme d'origine turque, ce n'est pas facile d'assumer son homosexualité, mais je refuse de me laisser enfermer dans le soi-disant placard."
Lire la suite
"A posteriori, quand je repense à ce qui s'est passé depuis que je suis 'sorti du placard', j'ai surtout appris que ça m'a rendu plus fort." Musti a 24 ans et est originaire de Hasselt. Notre entretien a lieu dans un café de Genk où il nous attend calmement devant son cappuccino. "Ma mère a appris mon homosexualité par mon frère, qui avait surpris une de mes sessions de chat avec un garçon", confie Musti. - Propos recueillis par Hasna Ankal
Lire la suite
Dans ce témoignage Raphiky nous explique pourquoi il a du couper les liens familiaux. Il nous parle également de son identité multiple et fluide, de sa relation avec Dieu et de ses difficultés à faire face aux pressions culturelles de sa propre communauté africaine.
Lire la suite
La première fois que j’ai rencontré une lesbienne, j’étais horrifiée. J’étais choquée et je ne comprenais pas qu’on puisse avoir de tels sentiments.
Lire la suite
Je suis musulman et j’ai l’impression de porter en moi une malédiction. Cela me désole vraiment! Si Allah trouve que mon penchant est haram, je me demande pourquoi il m’a mis dans cette situation.
Lire la suite
In Western media, the concept of 'jihad' is often narrowly equated with holy war. But Jihad also has a deeper meaning, its literal Arabic being 'struggle' or 'to strive in the path of God'. In this film we meet several characters engaged in their personal Jihad's for love.
Lire la suite