Histoire

 

Merhaba est issu d’un manque indéniable d’informations, de soutien, de loisirs et d’activités répondant à des besoins de LGBTQI appartenant à des minorités ethnoculturelles dans lesquelles le poids des traditions et/ou de la religion reste particulièrement lourd. Comme nous ne voulons surtout pas former un ghetto, nous avons dès le début décidé de chercher consciemment des liens de coopération avec d’autres organisations et institutions, et de nous ouvrir à tous sans pour autant perdre notre propre identité.

En 2002, Merhaba a entamé ses activités avec son café parlant mensuel “MerhaBar” et un peu plus tard avec ses Arab Funky Parties où la culture, les préférences sexuelles et l’identité pouvaient être vécues de manière insouciante dans un environnement sûr d’amis et de sympathisants. En dehors des déjà classiques “Arab Funky Parties”, Merhaba organise également depuis 2009 des Souk Del Mundo’s qui réunissent un public encore plus diversifié. L’annuel Souk for Girls fut lancé fin 2010.

En 2003, Merhaba a entamé, avec le soutien de Gelijke Kansen Vlaanderen et de la Ville de Bruxelles, une campagne visant à mieux faire connaître son fonctionnement. Celle-ci consistait entre autres en une campagne d’affichage dans le métro bruxellois, une distribution d’affiches et de brochures et l’organisation d’une journée d’informations. Celle-ci connut beaucoup de succès et eut un important impact sur un certain nombre d’organisations participantes, qui adaptèrent leurs activités en tenant compte des questions abordées au cours de cette journée. 

Depuis 2002, Merhaba propose un accueil et un service d’aide aisément accessible. Fin 2007, nous avons lancé le MerhabaPhone (ligne téléphonique de secours).

Le “Wadiproject” (2007-2008) a permis à l’organisation de se professionnaliser et de placer ses objectifs à un autre niveau. Ce projet Wadi était un projet pilote bruxellois subventionné par Gelijke Kansen Vlaanderen, dont le but consistait à établir via un examen une anamnèse du groupe cible, à créer et à proposer des formations aux intermédiaires de l’aide sociale et d’établir un réseau d’aide sociale pour les holebis allochtones en leur proposant une série de conseils facilement accessibles. Dans ce contexte-là, nous avons également réalisé une brochure digitale plurilingue. 

Subventionné par la Vlaamse Gemeenschapscommissie et FIM, le ‘L Beb-project (2008-2011) avait pour but d’améliorer l’autonomie et l’image de soi des holebis allochtones en favorisant une médiation appropriée, leur émancipation, leur renforcement et leur acceptation sociale. Pour atteindre notre objectif, nous nous sommes en première instance adressé aux organisations allochtones, mais par la suite aussi aux organisations pour holebis et transgenres, au secteur social, au secteur socioculturel et au grand public.

En 2011, Merhaba a été reconnu en tant que ‘Mouvement’ par la Communauté Flamande.

En 2012, Merhaba fêtera son 10ème anniversaire. Au cours de ces dix dernières années, Merhaba a défendu des points de vue qui ont fait progresser le débat et l’émancipation. Merhaba a développé une forte vision personnelle, des méthodes et des instruments de travail: divers articles, des listes de contrôle, des paquets-infos, des brochures et des documentaires ont ainsi été créés en coopération avec des spécialistes et d’autres organisations (articles de Myriam Monheim, Said Al Nasser, Joëlle Sambi Nzeba; brochure d’accueil et documentaire “Regenboogliefde met vreemde wortels? Open je geest en je aanpak!” (Quand les amours prennent des couleurs: vivre ces différences dans une société multiculturelle.) (en coopération avec Alliàge & Cripel), paquet-infos “Breng kleur in je onthaal” “Colorez votre accueil” (en coopération avec çavaria; n'existe que en néerlandais, ….).

Nous avons organisé environ 450 activités (conférences, formations, ateliers, débats, soirées cinéma, soirées littéraires, expositions et le concours de poésie bisannuel “Liefde breng ons Dichter” (2008, 2010)). Merhaba participe aussi régulièrement a des initiatives qui améliorent l’image qu’on se fait des holebis allochtones ainsi que des holebis demandeurs d’asile et de leur situation, et facilite les travaux de recherche des journalistes, des étudiants et des chercheurs.

Sous le slogan ‘Samen Bewegen naar een Positief Alternatief !” (“Mouvement collectif pour une alternative positive!”), nous ciblons un avenir dans lequel nous continuerons de jeter de manière constructive des ponts reliant les différents groupes et communautés sociaux afin de lutter ensemble contre toute forme de discrimination et en faveur de la diversité.

 

Nominations et prix

Début 2008, Merhaba a remporté le titre de “Constructeur de ponts de l’Année”, prix annuel du Minderhedenforum (Forum des Minorités). Se voir attribuer ce prix par le Minderhedenforum – organisation coordinatrice des fédérations d’associations allochtones – eut une signification particulièrement symbolique: cela signifiait en effet que les minorités ethnoculturelles elles-mêmes reconnurent notre existence en tant que holebis, et – ce qui plus est - qu’il s’agissait là d’une reconnaissance comme partenaire à part entière dans la société civile.

En juin 2008, le projet Wadi fut couronné “Gouden Ket van het Jaar”, prix décerné par la Vlaamse Gemeenschapscommissie.

En 2009 et en 2010, Merhaba fut nominée pour le 12ème et le 13ème Prix d’Émancipation de l’Association pour le Développement et l’Émancipation des Musulmans (VOEM vzw).

En 2011, notre “Mamadouhappening”, en coopération avec WISH et Rainbows United, reçut de çavaria le “Prijs van het Hart” (‘Prix du Cœur’). Et nous avons obtenu la même année le Prijs voor Interculturalisering (‘Prix de l’Interculturalisation’) dans le cadre du 10ème anniversaire de la Maison-Arc-en-ciel ainsi qu’un prix pour notre “Outstanding contribution to the Queer muslim community” du The Inner Circle en Afrique du Sud.

Reconnaissance et soutien

La Vlaamse Gemeenschapscommissie a reconnu Merhaba en tant que “association pour allochtones”. Notre organisation est membre de la Brussels Platform voor Minderheden du Minderhedenforum, de la Federatie van Mondiale Democratische Organisaties (FMDO), de çavaria, de la Maison Arc-en-ciel (coordinatrice bruxelloise des holebis), de Casa Rosa (coordinatrice gantoise des holebis), de Holebi Overleg Brussel (HOB), de la Coördination Holebi Bruxelles (CHB), du Brusselse Welzijns- en Gezondheidsraad (BWR), du Gemeenschapsraad du Gemeenschapscentrum De Markten et du Gemeenschapsraad du Gemeenschapscentrum De Vaartkapoen à Molenbeek.

Merhaba est également cofondatrice et membre de “Rainbow Cultures” (2008), de “Rainbows United” (2010) et de la CALEM - Confédération des Associations LGBTQI Européennes Musulmanes (2010).                          

Toutes ces activités de Merhaba sont possibles grâce au soutien de la Vlaamse Gemeenschap, de la Vlaamse Gemeenschapscommissie, du Federaal Impulsfonds voor Migrantenbeleid, de la Brussels Hoofdstedelijk Gewest, de la Stad Brussel, de la Koning Boudewijnstichting et des nombreux partenaires sur le terrain (Kif Kif, ELLA, FMDO, Minderhedenforum, C.D.F., Maison Arc-en-Ciel Bruxelles, Sensoa, Exaequo, çavaria, Casa Rosa Gent, Roze Huis Antwerpen, WISH, BWR, NextGenderation, Caleidoscoop, Citizenne, …)